Quelles normes de sécurité pour un portail motorisé ?

Beaucoup de familles, pour bien délimiter leur propriété, optent pour un portail motorisé. Son installation par contre nécessite plus de précautions que n’importe quel type de porte. En effet, la législation impose une certaine réglementation concernant les clôtures et portails. Voici ce qui est du portail motorisé.

Pourquoi un portail motorisé ?

Le portail motorisé est de plus en plus apprécié malgré les malheureux accidents qui ont eu lieu. Installé suivant les réglementations en vigueur, il présente par contre de très nombreux avantages. Qu’il soit battant ou coulissant, le portail motorisé est muni d’un système d’automatisme qui permet son ouverture et sa fermeture automatique. A bras, à vérin, à roues ou enterré, ce mécanisme permet un grand gain de place dans l’ouverture, idéal pour les petits espaces. Il peut également être adopté par ceux qui possèdent un grand domaine en raison de sa grande praticité. Cette raison semble d’ailleurs être la principale cause du choix d’un portail motorisé. Le mode d’ouverture, la taille et la forme dépendent du propriétaire, mais quoi qu’il en soit son installation nécessite de strictes normes de sécurité.

Les normes de sécurité

Avant de choisir, il faut savoir qu’il y a des normes d’un portail motorisé. En général, leurs points essentiels sont axés autour de la sécurité des utilisateurs et de son entourage.  La pose d’un portail suivi donc de la clôture est régie par le Code civil et le code de l’Urbanisme. Avant tous travaux, il est nécessaire de faire une déclaration de travaux et posséder un permis. Remplaçant la norme européenne NF 25362, la EN 13241-1 est plus stricte, car elle exige les constructeurs à l’obligation des résultats et un entretien  régulier pour éviter tout accident, aussi bien particulier que professionnel. Cette norme impose également l’existence de la marque CE sur tous les matériaux et constituants du portail : tous ceci pour une meilleure garantie et surtout pour pouvoir effectuer des tests par la suite.

Les obligations de résultat

Ces obligations de résultat sont impératives pour pouvoir installer un portail motorisé. Avec les matériaux certifiés, des analyses spécifiques concernant l’écrasement, le coincement, le pincement et le cisaillement sont effectuées, afin d’analyser les éventuels risques. Après cela, il est fort possible d’être amené à vérifier les accessoires de sécurité rattachés au portail tels que les feux de signalisation pour l’ouverture et la fermeture, l’éclairage des différents côtés du portail, le détecteur au niveau du portail, le système manuel en cas de coupure d’électricité, les différents marquages, l’accessibilité des personnes invalides…Ces vérifications et tests terminés, le propriétaire reçoit un document qui mentionne toutes les analyses effectuées avec l’attestation CE ainsi que les notices. Il est important de respecter ces normes, car en cas d’accidents, la responsabilité du propriétaire et celle de l’installateur peut être reconnue.